S’offrir une voiture ancienne coûte-t-il cher ?

Si l’on vous dit Lamborghini Miura, Chevrolet Corvette C1 ou Aston Martin DB5, vous répondez automatiquement, voiture de collection. Vous avez peut-être jeté votre dévolu sur l’un de ces modèles, mais n’avez aucune idée de ce qu’il faut débourser pour vous offrir l’objet de vos rêves. Laissez-vous guider.

Les meilleures voitures de collection aux plus offrants

Il n’y a pas de mystère, en matière d’acquisition de voiture de collection. L’acheteur disposé à faire les offres les plus généreuses a le plus de chance d’emporter les modèles les plus convoités. C’est le cas, par exemple, de l’heureux acquéreur de cette McLaren F1 LM-Specification proposée aux enchères en 2019. Le propriétaire actuel s’est offert le bijou pour la bagatelle de 17,37 millions d’euros. Évidemment, toutes les voitures de collection ne se négocient pas à des sommes aussi vertigineuses. De nombreux connaisseurs ont acquis leur exemplaire pour quelques milliers d’euros. C’est ainsi que vous pourrez vous offrir une SAAB 9000 Turbo 16 dès 3 000 euros. En réalité, l’on n’a pas besoin d’être richissime pour se permettre un véhicule rétro. Après, tout est affaire de popularité et de prestige du modèle ou de son constructeur.

Les critères de cotation des voitures de collection

Les prestataires spécialisés en voitures de collection se basent sur plusieurs critères pour procéder à leur cotation. L’origine de l’exemplaire influence ainsi son prix. En notant que les marques françaises sont estimées plus chères que les voitures de fabrication anglaise ou américaine, en raison de leur rareté. Le côté mythique de la voiture – provenant de son histoire, de personnalités réelles ou fictives, ou encore d’événements qu’on lui rattache – joue également beaucoup dans la tarification. L’état du véhicule au moment de la vente influence sa valeur. Le coût des éventuelles restaurations à entreprendre est pris en compte dans la cotation. Sans oublier qu’en matière de voiture de collection, c’est la conformité aux caractéristiques d’origine qui prime. Donc, un véhicule ancien à l’état neuf, mais dont on a modifié un aspect de design ou de motorisation, perd de la valeur. Les tendances des foires, salons et autres ventes aux enchères font le reste.

Mettre les chances de son côté

La façon dont vous abordez l’achat d’une voiture de collection influence le prix que vous allez vous dispenser au final. Comme en toutes choses, évitez les achats coup de cœur, même si vous tombez sur ce qui vous semble être une véritable aubaine. Prenez le temps de tâter le marché pour vous faire une idée du climat tarifaire et estimer vos offres de façon objective, par la suite. Faites le plein d’informations sur les sites d’annonces particulières et spécialisées pour avoir une estimation des valeurs courantes du modèle qui vous intéresse. Ce faisant, vous noterez que les voitures de collection authentiques, de 30 à 50 ans d’âge se négocient à des prix plus élevés que les youngtimers. Sachez, enfin, qu’en 2020, la liste des voitures de collection est allongée par les modèles des années 90. La Lexus LS 400 est, ainsi, de la partie et se vend à hauteur de 5 000 euros. Idem pour la Lamborghini Diablo qui, elle, s’estime entre 120 000 et 400 000 euros environ.

Vos commentaires

A découvrir ...